Langue

Louis Aliot, candidat d’extrême droite aux élections municipales de Perpignan, mise sur autrui dans sa quatrième tentative de conquête de l’hôtel de Ville. L’actuel chef de l’opposition à la Loge sollicite pour cela l’ancien membre de l’UMP et des Républicains Thierry Mariani. L’ancien champion régional de lutte gréco-romaine, et ancien pensionnaire du petit séminaire d’Avignon sera présent à Perpignan le 31 janvier lors d’un meeting organisé au palais des congrès. L’ancien ministre de Nicolas Sarkozy suivra les pas du polémiste Eric Zemmour, venu au même endroit, le 23 septembre, en soutien au postulant. Il succédera aussi à Robert Ménard, maire Béziers, apparenté au Rassemblement national (RN), venu inaugurer la permanence électorale de L. Aliot, le 25 octobre, dans une arrière-cour de la rue Mailly.

Partager