Langue

Parmi les prétendants aux 34 sièges de la future assemblée départementales des Pyrénées-Orientales, rares sont les candidats qui se distinguent par un profil singulier. Le mouvement Désobéir fait exception, en collant les plus belles affiches de la campagne, sur les panneaux réglementaires de Perpignan. Sous un éclairage soigné, ses candidats en attitude intellectuelle avisés, paraissant conseillés par des professionnels du cinéma, protestent contre les « cumulards » et la « fatalité sociologique ». Au Sud du Pays Catalan, l’offre politique « Un engagement citoyen pour la Côte Vermeille » détonne par son candidat masculin. En effet, aux côtés de la sociologue Andrey Quintane figure David Marais, qui se présente lui-même comme « militant handicapé sous le seuil de pauvreté ». Ce responsable de la commission nationale handicap d’Europe-Ecologie – Les Verts s’engage pour une « département plus solidaire », contre la « pauvreté » et les « inégalités ». Il ne se reconnaît pas dans la politique actuellement menée par le Conseil général des Pyrénées-Orientales.

Réunion publique de « Citoyens Ecologistes et Solidaires », Cerbère, Roussillon, 3 mars 2015

Annuaire des candidats aux départementales 2015 en Pays Catalan

Partager