Langue
Départementales Pays Catalan : Amiel-Donat contre le «système corrompu»
Langue

Elue en 1989 conseillère générale du canton du Moulin-à-Vent de Perpignan contre Pierre Sergent, candidat du Front National, chef de l’opposition socialiste à la mairie de 2008 à 2014, Jacqueline Amiel-Donat sort de sa réserve. Personnalité politique désormais en retrait, elle figurait en deuxième position sur la liste de gauche alternative au PS «Place aux Perpignanais (es)» aux municipales de l’année dernière. Pour les élections départementales des 22 et 29 mars, elle offre son soutien aux candidats de « Désobéir« , le mouvement qui s’inspire des Indignés.

Dans un communiqué, l’avocate salue cette offre politique présente sur les cantons Perpignan 1 et 3. Elle appuie ceux qui «osent croire en une vraie démocratie» et ont «trop souffert (…) de ce système politicien corrompu pour vouloir y faire carrière». L’ancienne vice-présidente de l’Université de Perpignan Via Domitia, âgée de 62 ans, recommande le vote pour les représentants de Désobéir, qui «rompent le silence et prennent la parole pour dire la colère qui gronde, celle des gens qui en ont assez et pour qui la vie est une lutte quotidienne».

Annuaire des candidats aux départementales 2015 en Pays Catalan