Langue
Départementales Pays Catalan: l’accord Parti de Gauche-Les Verts prend forme
Langue

L’alliance entre le Parti de Gauche (PG) de Jean-Luc Mélenchon et Europe Ecologie-Les Verts (EELV), annoncée le 20 janvier pour les élections départementales dans les Pyrénées-Orientales, prend forme. La principale figure du premier parti, l’enseignant d’Histoire âgé de 44 ans Francis Daspe, concourra dans le canton Perpignan V, qui regroupe le quartier de Saint-Martin et la commune de Canohès. Son binôme sera l’écologiste Isabelle Pieropan, 47 ans, attachée d’administration à l’Université de Perpignan Via Domitia, membre d’EELV. La figure la plus visible d’EELV Pays Catalan, Agnès Langevine, sera présente sur le canton Perpignan II avec Olivier Lambert, candidat de la société civile.

L’alliance évite de faire de l’ombre au Parti Communiste

L’alliance entre le PG et EELV sera à l’oeuvre dans 9 des 17 cantons du territoire, sur un concept de « gauche de transformation opposée aux politiques d’austérité et en indépendance des forces gouvernementales », selon les parties intéressées. Elle aura ses singularités, dans le canton Vallespir-Albères, où elle devrait associer le Parti Communiste (PC), globalement partenaire du Parti Socialiste. A l’inverse, si elle sera absente des cantons où le PC est signalé, elle présentera le binôme composé par Elisabeth Wilain (EELV) et Franck Huette (EELV) dans le canton des Aspres, où l’on verra aussi la communiste Edith Pugnet. Une candidature œcuménique, incluant le PC, semble se constituer sur le canton de la Côte Vermeille « à partir d’une lutte sociale contre la délocalisation des établissements de santé de la région ». Le Front de Gauche, menacé par ses dissonances de novembre 2014, préservera une certaine existence.

Annuaire des candidats aux départementales 2015 en Pays Catalan