Langue
La Clau
Dans son message du nouvel an, le président catalan Montilla flatte chômeurs et policiers
Langue

Ce mercredi soir, lors du traditionnel message de fin d’année du président catalan, José Montilla a présenté un bilan économique, social et territorial de l’année 2009. Le chef du gouvernement catalan a affirmé que la Catalogne du sud doit « maintenir le cap » vers l’application de son statut, source de polémiques, quasiment toute cette année, à Madrid, qui craint une émancipation trop accrue du territoire, dont la population atteint 7 millions d’habitants. M. Montilla, membre du Parti Socialiste, s’est montré convaincu que le « progrès » dépend du « déploiement » dudit statut, avant d’exprimer la solidarité de « toute la société catalane » avec les trois humanitaires de l’ONG Barcelona Acció Solidària, séquestrés en Mauritanie depuis la fin novembre. Ce message a également abordé les défis de 2010, une année que le président Montilla souhaite placer au service des « personnes », notamment « celles qui n’ont sans travail, jeunes ou âgées (…) Celles qui présentent un degré de dépendance (…) Les entrepreneurs, les entreprenants, les travailleurs et les serviteurs publics, spécialement les professeurs, les médecins et les agents de la police catalane ». Le chef de l’exécutif catalan a enfin recommandé la « ténacité » face aux adversités avant de rappeler que l’année nouvelle sera celle des élections au Parlement de la Catalogne.

Partager