Langue

Dans le cadre de la tournée des fédérations du parti Les Républicains (LR), le président du mouvement Christian Jacob se rend dans les Pyrénées-Orientales, l’Aude et l’Hérault, ce mercredi 19 et ce jeudi 20 janvier. Son programme débute en Roussillon, où le patron du parti de droite conventionnelle est attendu mercredi 19 à 19h30 pour une réunion publique organisée à Canet-en-Roussillon, salle des Voiles Rouges. Ce rendez-vous s’inscrit dans le cadre de la campagne “Pécresse 2022” de soutien à la candidate du parti, en vue de l’élection présidentielle des 10 et 14 avril. Au passage, il est aussi consacré à une mise en appétit des présents vers les élections législatives, programmées les 12 et 19 juin.

L’homme qui monte s’appelle David Bret

Le choix de Canet n’est pas anodin, car David Bret, adjoint au maire, sera le candidat LR sur la 2e circonscription des Pyrénées-Orientales, acquise par Louis Aliot (Rassemblement national) en 2017, transmise à Catherine Pujol (RN) en 2020. David Bret,  petit-fils de la députée-maire de Canet Arlette Franco, décédée en 2010, est devenu un incontournable de la fédération catalane LR. Le site Internet France-Politique, créé par le journaliste politique Laurent de Boissieu, généralement bien renseigné, classe D. Bret parmi les 100 personnes qui devraient tenir un rôle notable dans la campagne de Valérie Pécresse.

La sécurité avant de partir

Le passage de C. Jacob se poursuivra jeudi 20 janvier, dès 8h15, sur le thème de la sécurité. L’ancien ministre de Jacques Chirac effectuera une visite au centre de supervision urbain (CSU) de Canet, avant une table ronde en compagnie des représentants des syndicats des forces de sécurité intérieures. Justement, ces derniers jours, Valérie Pécresse recentre sa stratégie sur la sécurité, dans le but de tenter de resserrer son écart avec Emmanuel Macron.

Le programme de C. Jacob se poursuivra à Carcassonne, autour de la viticulture, puis à La Grande Motte, pour une autre réunion publique.

Partager

Icona de pantalla completa