Langue

La nouvelle assemblée régionale de la région Languedoc-Roussillon, installée ce vendredi à Montpellier, comporte une réorganisation des vice-présidences sans hiérarchie officielle, selon un classement alphabétique habilement imaginé par le président Georges Frêche. Les attributions de chacun des 15 lieutenants, parmi lesquels le président du Conseil Général des Pyrénées-Orientales, Christian Bourquin, et Hermeline Malherbe, conseillère général de Perpignan 8, seront connues ce lundi. La session inaugurale du mandat Frêche II a cependant précédé deux déclarations présidentielles au sujet de M. Bourquin, que M. Frêche a jugé avoir « inventé » en tant que personnalité politique, avant de considérer « louche » sa fidélité, vieille de 25 ans. Cette étrange affirmation, répercutée ce samedi par les Journaux du Midi, concerne le chouchou de l’homme fort de Montpellier, qui l’avait personnellement nommé premier vice-président, dès son accession au pouvoir, en 2004. Les rapports de force réels, dans un organigramme égalitaire, devraient apparaître dans un mois, lorsqu’il s’agira de répondre au premier cas de force majeure au sein de la gouvernance régionale, car M. Frêche a prévu alors de subir une opération de la hanche.

Partager

Icona de pantalla completa