Langue

Durant les rencontres municipales organisées ce dimanche 23 novembre à Castelldefels, la secrétaire générale du parti nationaliste social-démocrate ERC, Marta Rovira, a affirmé que « maintenant nous devons travailler pour que les catalans puissent voter à des élections constituantes », demandant que de ces élections soit élu « un gouvernement majoritaire, transversal et de transition nationale » ayant comme objectif de « commencer à construire les structures d’État ». Le prochain pas étant pour elle la constitution d’un Parlement souverain, votant les lois d’une administration fiscale indépendante. Le parti ERC, actuellement seconde force au Parlement catalan avec 21 députés est crédité selon les sondages d’une égalité pour la première place avec la droite nationaliste de CiU en cas d’élections anticipées, avec 32 députés sur 135.

Le président du gouvernement catalan et leader du parti CiU, Artur Mas, annoncera finalement ce mardi 25 novembre à 19h30 sa feuille de route et les prochaines étapes du processus, notamment s’il dissoudra ou non le Parlement catalan.