Langue

Chacun dans un réseau d’influences internes différent, chacun avec son style personnel, Jean Castex et Jacqueline Irles seront candidats aux élections internes de l’UMP des Pyrénées-Orientales, organisées le 21 mai à Perpignan. Ce scrutin se déroulera à l’issue de huit mois de vacance à la tête du parti présidentiel en Pays Catalan, suite à la soudaine démission, le 15 septembre 2009, de l’ex-président, Daniel Mach, député-maire de Pollestres. Pour la prochaine échéance, le maire de Prades, Jean Castex, devrait jouer de son influence parisienne en tant qu’ancien collaborateur de l’actuel secrétaire général du parti, Xavier Bertrand. L’enjeu territorial étant partiellement soumis à un aval parisien, le déficit de notoriété originel de M. Castex, y compris chez les militants, semble désormais comblé par sa position de tête de liste pour les Pyrénées-Orientales lors des récentes élections régionales. Cet atout pourrait permettre au candidat masculin, inconnu il y a cinq ans, de se mesurer à Mme Irles, introduite dans le monde politique du Pays Catalan en 1995, tout dernièrement fort remarquée et appréciée par Nicolas Sarkozy, qu’elle a invité publiquement, le 31 mars à Paris, à avouer le « désamour » des électeurs envers son parti.

Partager

Icona de pantalla completa