Langue

Après avoir manqué son élection dès le premier tour, le candidat UMP à la mairie de Canet, Bernard Dupont, a remporté le second, ce dimanche, sur le score de 52,49% des suffrages exprimés, soit 25 élus. Le docteur Henri Valls, UMP sans investiture, a réuni 47,51%, soit seulement 8 élus. La conquête de la deuxième ville du Pays Catalan, qui dispose de 12.400 habitants dont 10.136 électeurs, a mobilisé 65% d’entre eux vers les urnes, pour un résultat unique. A compter de ce vendredi, c’est en effet un conseil municipal à l’image UMP-UMP qui dirigera la commune, largement imprégnée de la figure de l’ancien maire, Arlette Franco, décédée le 31 mars. Le candidat PS Jean-Jacques Gueffier, qui complétait l’offre du premier tour, n’avait reccueilli que 13,61%, avant de se soutenir personnellement M. Valls, qui avait obtenu 38,85%, devancé par M Dupont, crédité de 47,54%, soit 548 voix de plus. Cette victoire de l’UMP signale un mobilisation concrète du parti présidentiel, échaudé par sa mauvaise prestation lors de l’élection municipale de Saint-Cyprien, en septembre 2009. Thierry del Poso, membre du Nouveau Centre, avait été largement élu maire, après avoir été dissuadé par l’UMP de participer à une élection interne vouée à choisir un candidat apte à gagner.

Partager