Langue

Une équipe de scientifiques du programme catalan Hivacat, consacré à la recherche contre le Sida, a présenté officiellement le 3 janvier un produit apte à réduire de 90 % la charge virale des malades. Ce vaccin, qui s’avère efficace dans la réduction de la propagation du VIH, pendant un an, chez les patients, agit sur les cellules dendritiques contaminées. Dans les situations de présence du VIH dans le corps, ces cellules acheminent le virus jusqu’aux glandes lymphatiques, d’où l’ensemble du système immunitaire finit par être atteint. La nouveauté mondiale contenue dans ce médicament est sa capacité à favoriser une action de contention, produite par l’utilisation du virus lui-même. Cette avancée est scientifiquement décrite dans le dernier numéro de la revue professionnelle Science Translational Medicine, qui en rendait compte dès le 2 janvier.

Un financement public-privé

Ce vaccin a été mis au point dans le cadre d’un partenariat public-privé organisé autour du Service des Maladies Infectieuses de l’Hôpital Clinique de Barcelone, avec la participation des Départements de la Santé et de l’Entreprise du gouvernement catalan et de l’Institut de Recherches IrsiCaixa, lié au groupe financier La Caixa. Ce dernier partenaire annonce désormais le « AIDS vaccine Barcelone 2013« , un congrès de référence mondiale, organisé du 7 au 10 octobre 2013.

Partager

Icona de pantalla completa