Langue

La nouvelle maire de Barcelone, Ada Colau, retire la candidature de la ville aux Jeux Olympiques de 2026. La première magistrate a fait annoncer cette décision ce mercredi 17 juin, quatre jours après sa prise de fonction. Elle considère que l’événement sportif n’est pas ­«prioritaire» pour Barcelone et ne suscite pas le «consensus populaire» suffisant. Ara Colau, dont la victoire aux élections municipales du 24 mai a été acquise grâce à une coalition d’extrême gauche incluant le parti médiatique Podemos, est attendue par ses adversaires sur les questions économiques. Ce premier acte signale sa volonté de détourner son regard des enjeux liés au rayonnement planétaire de Barcelone, afin de renforcer les politiques sociales.

Les maires des Pyrénées demandent des comptes

En réaction immédiate, les maires des villes pyrénéennes de Puigcerdà et La Seu d’Urgell, engagés dans la candidature barcelonaise au titre des sports d’hiver, ont exigé une réunion immédiate avec Mme Colau. Dès mardi 16 juin, le directeur de la candidature barcelonaise aux J.O. de 2026, l’ancien joueur du Barça Basket Òscar Grau, avait été démis de ses fonctions.

Partager

Icona de pantalla completa