Langue
La Clau
Barcelone décrocherait le siège de l’Union pour la Méditerranée face à Marseille et Tunis
Langue

Selon une information révélée par la radio publique Catalunya Ràdio, hier, dimanche 25 octobre, Barcelone serait quasi-assurée d’être désignée pour accueillir le siège de l’Union pour la Méditerranée (UPM), suite à un accord entre les diplomaties espagnoles et tunisiennes, dans une course à laquelle participent également Marseille et Tunis. Le gouvernement espagnol aurait promis que le secrétaire général de l’institution soit de nationalité tunisienne, en échange de la désignation de Barcelone, ce qui aurait été validé par le président de l’Union Européenne en exercice Nicolas Sarkozy. Le président français aurait précisé en outre que la codirection de l’Union pour la Méditerranée revenant à la présidence tournante de l’UE, il serait souhaitable qu’elle soit assurée seulement par les membres riverains de la grande bleue. M. Sarkozy a ainsi proposé que la France en assure la présidence jusqu’en 2010, avant de passer le relais à l’Espagne. De son côté, le maire de Barcelone Jordi Hereu s’est déclaré dès hier très satisfait de cette nomination tout en restant très prudent, la décision devant être rendue le 4 novembre prochain lors de la réunion interministérielle de Marseille.

Partager