Langue

Dès le mois de janvier, la formation politique #Agissons s’est positionnée pour les élections départementales du mois de juin, attendues les 13 et 20 juin. Elle a proposé de défendre un tourisme qualitatif, une agriculture en reconquête et une réactivation de la ruralité. Lors de cette échéance électorale, Agissons souhaite agir sur la promotion de la viticulture, par la création d’un musée dédié à ce “pilier de notre économie, qui a façonné nos paysages et notre identité”, souligne un communiqué de ce 14 février. L’œnotourisme et le tourisme industriel se rejoindraient dans un tel projet au service d’un tourisme éveillé et fonctionnant à l’année.

La structure politique indépendante, forte de 30 élus municipaux distribués dans plusieurs communes des Pyrénées-Orientales, suggère un site à l’image du musée des vins de Paris, qui retracerait l’histoire de la viticulture en Pays Catalan. La manifestation gigantesque de 1907, qui a mis 200.000 dans la rue à Perpignan, les distinctions des cépages par le guide Parker, les outils et techniques utilisés composerait ce musée, à installer dans l’une des multiples anciennes caves coopératives du Roussillon.

Partager