Langue
La Clau
A Perpignan, le PS voit une « injustice » dans les retraites à venir
Langue

L’approche de la manifestation d’opposition à la réforme des retraites prévue ce mardi 7 septembre, à 10h, au départ de la place de Catalogne de Perpignan, a déclenche une prise de position du Parti Socialiste des Pyrénées-Orientales. Sa responsable par intérim, Marie-Pierre Sadourny, s’est adressée par courrier, ce mardi, à l’ensemble des parlementaires catalans. Les élus UMP Jacqueline Irles, François Calvet, Daniel Mach, Fernand Siré, Jean-Paul Alduy et Paul Blanc, se voient ainsi interpellés sur une « injustice » du projet de réforme, débattu à l’Assemblée nationale dès ce même mardi. Sans approche particulière des problématiques territoriales, consacrées par des difficultés d’insertion de la jeunesse, et un afflux démographique de retraités, la trésorière fédérale du PS a jugé que le gouvernement, « En reculant l’âge légal de la retraite de 60 à 62 ans (…) fait peser l’essentiel de l’effort sur les salariés qui ont travaillé le plus dur ». Le PS, comme l’intégralité des partis de gauche et des syndicats affins, participeront à la mobilisation de mardi, après la journée, qui comportera une grève dans l’Education nationale, notamment en Pays Catalan.

Partager