Langue
La Clau
A Perpignan, le centre-gauche Codognès enfourche le cheval de l’écologie
Langue

A trois semaines de la conférence mondiale de Copenhague, le conseiller municipal de Perpignan Jean Codognès montre au créneau écologiste, sans véritable risque, mais avec la ferme volonté d’inclure la Ville dans le grand concert des problèmes du monde. Lors de la prochaine séance du Conseil Municipal, ce jeudi, l’avocat de centre-gauche, qui a reccueilli 13,4% au second tour des élections municipales de juin 2009, proposera à l’ensemble des élus de signer l’Appel pour l’ultimatum climatique, lancé notamment par Greenpeace et le WWF. Dans un crédo jusqu’à présent inconnu chez lui, M. Codognès regrettait vendredi, par communiqué, que l’entrée en vigueur du Protocole de Kyoto en 2005 n’ai pas empêché que les « modifications du climat s’accélèrent », alors même que les « prévisions des scientifiques sont alarmantes ». Soucieux de mettre un coup d’arrêt à l’actuel « emballement climatique », Jean Codognès considère nécessaire l’engagement des « collectivités », et souhaite que le conseil municipal de Perpignan devienne « officiellement signataire et promoteur de l’appel auprès des habitants ».

Partager