Langue
La Clau
A Perpignan, Europe Écologie accueille sa secrétaire, Cécile Duflot
Langue

Europe Écologie-Les Verts (EELV), dont les résultats ont atteint une moyenne de 8% lors des dernières élections cantonales dans les Pyrénées-Orientales, profite de la fin du printemps pour affiner ses idées. Le parti, qui organise un « congrès fondateur décentralisé » le 29 mai à Béziers, en présence de ses responsables du Pays Catalan, prépare l’élection présidentielle de 2012, après avoir divulgué plusieurs points de son futur programme. Au plan territorial, la formation écologiste est représentée par une direction visiblement sans hiérarchie, composée du conseiller municipal de Perpignan Jean Codognès, de l’ancienne conseillère de la ville, Katia Mingo, et de la candidate aux dernières cantonales, Agnès Langevine.

Dans un récent communiqué, EELV Pays Catalan n’hésite pas à décrire des « systèmes clientélistes » et des « féodalités », tout en affirmant que son nombre d’adhérents a « plus que doublé » dans les Pyrénées-Orientales, « une région où 20% de la population vit en dessous du seuil de pauvreté ». En résumé, le parti formule le souhait d’une « conversion écologique de l’économie ». Dans le cadre de l’élection de sa présidence, qui signifiera son lancement définitif en tant que parti politique, EELV recevra la candidate Cécile Duflot, actuellement secrétaire nationale, le 25 mai à Perpignan.

Partager