Langue

A l’approche de l’officialisation de sa candidature à l’élection présidentielle des 10 et 24 avril 2022, la distribution des rôles attribués par l’équipe de campagne d’Éric Zemmour se précise. Déjà, cette semaine, des affiches “Zemmour président” sont apparues sur les postes EDF et autres murs disponibles à Saleilles, Bages, Thuir et Elne, preuve d’un embryon d’organisatioon en Pays Catalan.

S’il est devenu évident que quelque chose se prépare à droite de la droite de l’échiquier politique, mais en marge du Rassemblement national, une fuite informative organisée laisse entendre que la candidature du polémiste s’effectuerait mardi 9 novembre, 51 ans après la mort du général de Gaulle. En attendant, le diplômé de l’Institut d’études politiques de Paris (Sciences Po) a désigné des représentants territoriaux, charmés de prêche pour lui dans les départements et les régions de France.

Lire aussi :
Perpignan : le conseiller municipal FN Bruno Lemaire dément être antisémite

Selon les informations de L’Indépendant, en Pays Catalan, le délégué des équipes Zemmour est Bruno Le maire, ancien chevènementiste, quasi-homonyme du ministre de l’Économie, à une particule près. Cet ancien conseiller économique de Marine Le Pen, ancien conseiller n°3 de l’équipe d’opposition menée par Louis Aliot au sein du conseil municipal de Perpignan à l’issue des municipales de 2014, a été conseiller communautaire à l’agglomération Perpignan Méditerranée. Adhérent du Rassemblement National (RN) jusqu’en janvier 2020, il présente un profil davantage “Front national” : plus proche de Jean-Marie Le Pen que de Marine Le Pen, il fait partie de ceux qui jugent que la version décaféinée de l’extrême droite classique lui a ôté tout son intérêt.

Perpignan :
Le Collectif Franco-Algérien 66 dénonce l’influence de Zemmour

Bruno Lemaire, suspecté d’antisémitisme en 2014, devenu le relais du journaliste d’origine juive berbère en 2021, à 76 ans, assurera l’animation de “Vox populi”, le parti d’Eric Zemmour. Les responsables départementaux et régionaux de cette association se réuniront fin novembre, à Paris, pour entériner sa transformation en outil politique.

Lire aussi :
Perpignan. Le Conseil départemental salue la condamnation de Zemmour

Partager

Icona de pantalla completa