Langue

Le 11 septembre, fête nationale de la Catalogne, qui commémore la chute de Barcelone le 11 septembre 1714, coïncide cette année 2008 avec les 100 ans du drapeau « l’Estelada », symbole indépendantiste catalan créé en 1908 et inspiré du drapeau cubain. En cette fête nationale, ce sont 120 municipalités de Catalogne Sud qui posent aujourd’hui, jeudi, ce drapeau, seul, sur la façade de leur mairie, et plusieurs autres dans des lieux symboliques, affichant clairement leur soutien au processus souverainiste de la nation catalane, reconnue comme telle dans son statut d’autonomie de 2006. Parmi elles, Girona, Figueres, Castelló d’Empúries, Llançà, Puigcerdà, Ripoll, Besalú ou Lloret de mar répondront au désir d’émancipation du territoire à l’autonomie la plus forte d’Europe mais ne disposant pas d’Etat. Toutes ces communes sont en général dirigées par une majorité ERC – Esquerra republicana de Catalunya, de la social-démocratie catalane, ou par CiU – Convergència i unió, centre-droit catalan, ou encore par le Parti des Socialistes Catalans, pourtant lié au PSOE, le Parti Socialiste Espagnol.

Partager