Langue

Un sondage publié ce vendredi 29 janvier par le Centre d’Études et d’Opinions du gouvernement catalan situé à 44,5 % la proportion d’électeurs sud-catalans favorables à l’indépendance du territoire, contre 47,7% qui s’opposent à cette émancipation du Royaume d’Espagne. Vers les élections du 14 février, cette même étude positionne le parti indépendantiste Gauche Républicaine de Catalogne (ERC) en première position (35 sièges), mais il serait talonné par Junts per Catalunya, la formation du président exilé Carles Puigdemont (30 à 32 sièges).

Parmi les centralistes, le Parti Socialiste Espagnol obtiendrait 25 sièges et Ciutadans de 14 à 16 sièges. La gauche radicale CUP enverrait de 8 à 9 députés au Parlement catalan, à Barcelone, de sorte que, par simple addition, les souverainistes occuperait de 74 à 77 députés, pour une majorité située à 68, sur un total de 135.

Partager