Langue

L’édition 2009 de la Diada de Catalunya, fête nationale de la Catalogne, devrait susciter ce 11 septembre une très forte mobilisation en Catalogne du Sud, sur fond de polémique avec Madrid autour d’un référendum sur l’indépendance organisé ce dimanche à Arenys de Munt, au Nord de Barcelone. La teneur de la mobilisation devrait se mesurer au nombre de drapeaux « estelades », comportant les quatre barres habitueles augmentées d’un triangle bleu et d’une étoile blanche, pendues aux fenêtres des villes et villages ainsi qu’aux balcons des mairies. Les commémorations sont prévue dès 10h, avec un dépôt de gerbes par le président du gouvernement catalan, José Montilla, puis par les partis politiques et de nombreuses organisations, dont le FC Barcelona, au monument dédié à Rafaël Casanova, à Barcelone. Le 11 septembre 1714, la ville tombait aux mains des Bourbons de Philippe V, petit-fils de Louis XIV, confronté à Charles III d’Autriche, et marquait ainsi la fin de l’indépendance de la Catalogne et l’inféodation définitive du royaume d’Aragon à celui de la Castille.

Partager