Langue

La dernière manifestation d’opposition au pass sanitaire et à la vaccination contre le Covid organisée samedi 21 août à Perpignan a été jalonnée d’une séquence inédite. Précédemment, les mobilisations avaient comporté une halte face aux locaux du quotidien L’Indépendant, boulevard des Pyrénées, sans action particulière, sauf la présence d’une ou deux banderoles contraires aux médias en général. Cette fois-ci, une centaine de manifestants ont tapissé la vitrine du journal, avec des exemplaires de celui-ci.

La charge symbolique contenue dans cette initiative est forte, le journal leader du Pays Catalan étant ostensiblement considéré comme le relais du pouvoir, le pouvoir étant considéré comme contraire à la volonté populaire. L’épisode 6 de la fronde populaire à Perpignan aura démontré la complexité des raisons qui poussent des milliers de personnes à prendre la rue, tous les samedis. Pour sa part, L’Indépendant entretient le doute sur le filtrage du réel dévolu aux médias, car, au contraire de France Bleu, il n’a pas publié d’images de cette insolite décoration.

Lire aussi :
La mobilisation anti-pass sanitaire se politise à Perpignan