Logo
nuvols_parcials16º
Barcelona
pluja15.0º
Girona
nuvols_parcials13.6º
Perpignan
sol16º
Toulouse

Jeudi 15 novembre 2018. 23:12h
publicitat



Vidéo

Pains, «Revolution», Mediator Perpignan, 18 octobre 2018

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Loisirs
Une exposition, "La Belle Epoque des Bardou", est visible à Perpignan jusqu'au 9 octobre

Perpignan: hommage aux Bardou, héros industriels du Roussillon

Jeudi 23.6.2011. 00:15h
La société Republic Technologies de Perpignan, qui produira en 2013 un volume de 1 milliard de carnets de papier à cigarette par an dès 2013, est l'héritière historique de la maison JOB. Jusqu'à l'automne, une exposition unique présente dans la ville la saga industrielle d'une famille industrielle du Roussillon, les Bardou, inscrite dans le patrimoine économique du territoire.

A partir de ce jeudi 23 juin, le musée Rigaud de Perpignan rend hommage à la famille industrielle des Bardou, et à son attachement à l'art, à travers plus de 180 œuvres exposées. Une exposition intitulée "La Belle Epoque des Bardou" retrace les habiles stratégies publicitaires imaginées en Pays Catalan, au profit de marques de papier à cigarettes dont la filiation actuelle revient notamment aux carnets OCB. Après que Jean Bardou (1799-1852), s'inspirant des techniques sud-catalanes pour la fabrication de ce type de papier, ait mis ses descendants sur la voie du succès économique, ses fils Joseph (1823-1884) et Pierre (1826-1892), ont conquis le monde, avec respectivement les papiers à cigarettes Le Nil et JOB. Esthètes et patrons visionnaires, ils ont su utiliser les arts graphiques et mettre à contribution les meilleurs peintres et affichistes, comme la Toulousaine Jane Atché ou encore le Tchèque Alfons Mucha, au bénéfice entier de l'économie industrielle du Roussillon. Cette puissance financière roussillonnaise a également été mise en valeur, en son temps, par les réalisations de l'architecte danois Viggo Dorph-Peterssen. On doit à ce designer les châteaux roussillonnais qui portent le nom de la famille Bardou, souvent témoins de riches alliances, comme avec les Ducup de Saint-Paul à Perpignan et surtout les Pams à Valmy, sur la commune d'Argelès, sans oublier le château d'Aubiry à Céret.

Dans cette exposition, visible jusqu'au 9 octobre, l'impressionniste Ramon Casas, l'un des pères du modernisme catalan, et le peintre réaliste Lluís Graner, sont représentés par leurs étapes parisiennes. Enfin, les artistes nord-catalans sont présents, surtout les sculpteurs, avec Alexandre Oliva, Gabriel Faraill ou encore Raymond Sudre et également un bas-relief en partie émaillé d'Aristide Maillol, et deux jarres du sculpteur Gustave Violet. Enfin, un autre artiste roussillonnais est présent, il s'agit du céramiste Pierre-Michel Bardou-Job (1887-1937), petit-fils de Pierre Bardou-Job, qui racheta l'atelier Saint-Martin de Prades, où Violet réalisa une grande partie de son œuvre.

Jean Bardou (1799-1852),
Jean Bardou (1799-1852), "Les Cahiers Job", collection privée
Affiche de l'exposition "La Belle Epoque des Bardou" © Musée Rigaud de Perpignan
Affiche de l'exposition "La Belle Epoque des Bardou" © Musée Rigaud de Perpignan








publicitat

Commentaires

1. aphpo - perpignan 01.1.1970. 01.00h

Merci de cette présentation. Cette exposition a en effet une portée plus que nationale ! Une histoire à suivre et à prolonger.


5 -10 -20 -Tous
1



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat