Logo
sol19º
Barcelona
sol16º
Girona
nuvols_parcials21º
Perpignan
nuvols_parcials14º
Toulouse

Mercredi 18 octobre 2017. 04:11h
publicitat



Vidéo

Visa Pour L'image - International Festival of Photojournalism

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Société
Jacques Font, président de l'Union pour les Entreprises, critique un "culte de l'impôt"

Perpignan: le patron des patrons dénonce la fiscalité "Sarkozy-Hollande"

Mardi 10.9.2013. 11:45h
Sans le citer, le président de la représentation territoriale du Medef en Pays Catalan, Jacques Font, défend un libéralisme économique qui, en France, est même boudé par la droite. Plaçant dos-à-dos les politiques du gouvernement actuel et du précédent, le président de l'UPE66 dénonce une "religion de l'impôt-passion".

La politique fiscale menée par les gouvernements de Jean-Marc Ayrault et François Fillon déplaît à l'Union Patronale des Pyrénées-Orientales (UPE 66), dont le président fournit une analyse cinglante. Dans un entretien accordé au magazine économique La Lettre M,  édité ce 10 septembre à Montpellier, Jacques Font cite un duo "Sarkozy-Hollande", dont la divergence de partis correspond à une stratégie identique en matière d'impôts sur les entreprises, selon l'assureur en charge de piloter la représentation du MEDEF en Pays Catalan. Selon lui, les dirigeants d’entreprises sont en "asphyxie fiscale". En référence au "raz-le-bol fiscal" exprimé le 20 août par le ministre de l'Economie, Pierre Moscovici, M. Font critique une "religion de l’impôt-passion", répandue en France et réunissant "la droite et la gauche dans la même dévotion".

Exception française : même la droite n'est pas libérale

Démontrant que le libéralisme, pourtant présent à l'étranger dans les sensibilités de droite, du centre ou de gauche, parvient même, en France, à être craint par la droite, Jacques Font dénonce un "culte de l’impôt" illustré par un "toujours plus" et un "toujours différent". Citant des "taux bidouillés" et réprouvant la taxe carbone, le patron des patrons des Pyrénées-Orientales rassure, en relevant que seule la "passion de l’économie et de son pays" permet de garder la "foi".

Jacques Font, président de l'Union pour les Entreprises des Pyrénées-Orientales © UPE66
Jacques Font, président de l'Union pour les Entreprises des Pyrénées-Orientales © UPE66








publicitat

Commentaires


Aucun commentaire sur cet article



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Here you can play avalon slots online and play rhyming reels slots for free.

Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat