Logo
nuvols_parcials25º
Barcelona
nuvols_parcials23.3º
Girona
sol26.2º
Perpignan
sol20º
Toulouse

Mardi 17 juillet 2018. 01:59h
publicitat



Vidéo

Exercice crash d'Avion, Perpignan, avril 2018

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Société
Déclaration unitaire de 8 organisations politiques du Pays Catalan

Perpignan: bloc de gauche sauf le PS pour la SNCF, contre Macron

Dimanche 8.4.2018. 05:00h
La stratégie ferroviaire du gouvernement soude huit organisations de gauche des Pyrénées-Orientales, d'obédience française et catalane. Ces formations politiques voient Emmanuel Macron provoquer des « conséquences dramatiques pour les cheminots, les usagers et l’aménagement des territoires ».

Contre la réforme de la SNCF engagée par le gouvernement, l'ensemble des fédérations politiques de gauche des Pyrénées-Orientales, à l'exception notable du Parti Socialiste, s'exprime d'une seule voix. Dans un document commun, communiqué le 7 avril, huit partis dénoncent Emmanuel Macron, auteur à venir d'un « éclatement » de la SNCF. Le chef de l'Etat souhaiterait ainsi « achever le service public ferroviaire par ordonnances avec des conséquences dramatiques pour les cheminots, les usagers et l’aménagement des territoires ». Les signataires, qui jugent européen le problème français, redoutent « la disparition de lignes, l’explosion des prix, la vétusté des installations et des trains, la disparition du fret ». Visant le Pays Catalan « déjà économiquement sinistré, avec une précarité et un chômage record », ils soulignent que la suppression des lignes de train Perpignan / Villefranche-de-Conflent et Perpignan / Portbou « ne ferait qu’aggraver les conditions de vie et de travail de la population et nuire à l’environnement ».

Du PC français à la CUP catalane

Cette déclaration est cosignée par le Parti Communiste, le Parti de Gauche de Jean-Luc Mélenchon, Europe Ecologie-Les Verts, le Nouveau Parti Anticapitaliste (NPA), la Gauche démocratique et sociale (GDS), ainsi que la formation Génération.s, présidée par le candidat socialiste à l'élection présidentielle. Etrangement, deux partis indépendantistes catalans signent aussi cette tribune de défense d'un grand symbole de l'Etat français : la Gauche Républicaine de Catalogne (ERC) et les Candidatures d'Unité Populaire (CUP).

Manifestation de gauche à Perpignan © Pierre37
Manifestation de gauche à Perpignan © Pierre37








publicitat

Commentaires

2. sergio - Perpignan 10.7.2024. 20.18h

J'attends une réponse à la question "pourquoi une S.A.", pour gagner du temps !Si rien n'est fait, la disparition des lignes, la vétusté etc...s'aggravera.La privatisation est dans le droit fil de Macron homme de droite.Autant mettre les cartes sur table dans l'intérêt de tout le monde.


1. JRC 10.3.2024. 07.29h

"Etrangement, deux partis indépendantistes catalans signent aussi cette tribune..." Pourquoi "Etrangement" ? Renseignez-vous, ils s'agit de l'ERC Catalunya nord et de la CUP Perpinyá. Ils sont donc totalement concerné par ce qu'ils se passe ici et la décision du gouvernement Macron impactera aussi la Catalogne Nord ! Il est donc tout à fait normal qu'ils prennent position. Je ne comprend vraiment pas ce qui vous étonne.


5 -10 -20 -Tous
1



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat