Logo
sol
Barcelona
nuvols_parcials9.3º
Girona
sol3.8º
Perpignan
sol
Toulouse

Mercredi 12 décembre 2018. 00:48h
publicitat



Vidéo

Le Canigó en VTT par la cheminée, 2018

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Société
86 places pour 1000 habitants, contre 120 places en France

Le Roussillon, vraiment sous-équipé en maisons de retraite?

Lundi 26.11.2018. 03:00h
Les Pyrénées-Orientales comportent un taux de maisons de retraite relativement faible par rapport à Toulouse, soit 86 places pour 1000 habitants, contre une moyenne nationale de 120. Ce sous-équipement observé par la Mutualité Française révèle un comportement culturel persistant.

Dans une étude intitulée « Les impacts financiers du vieillissement », présentée le 20 novembre, la Mutualité Française passe en revue les 51 maisons de retraite du Pays Catalan. Elle révèle une moyenne de 86 places disponibles pour 1000 habitants, contre 120 pour la moyenne nationale, tandis que le département de la Haute-Garonne, qui comprend Toulouse, en comprend 113. Ce faible nombre d'Établissements d’hébergement pour personnes âgées dépendantes (Ehpad) dans les Pyrénées-Orientales est le signe d'une moindre habitude à placer les personnes âgées. Cette pratique, culturellement moins fréquente dans les familles catalanes, est apparentée à un abandon dans les familles espagnoles, gitanes et maghrébines. A la persistance identitaire contenue dans ce sous-équipement statistique s'ajoutent les difficultés de financement, car le tarif dépasse souvent le montant des pensions de retraite. Ces dépenses, qui constituent le « reste à charge », obtenu après versement de l’Allocation personnalisée d’autonomie (APA) et de l’Aide sociale à l’hébergement (ASH), ont augmenté de 12 % entre 2013 et 2018 sur l'ensemble de la France. En 2019, elles seront modifiées par la nouvelle loi sur le vieillissement.

A Perpignan, le Conseil départemental généreux en aide à domicile

L'étude de la Mutualité Française aborde aussi l’aide à domicile, qui présente des niveaux variables selon les territoires. Les stratégies des Conseils départementaux, qui finance ces subsides, sont à la source de ces différences. Les Pyrénées-Orientales affichent 82 heures, un record dans la région pilotée par Toulouse, contre 77 heures dans le département de l’Hérault.

© PAG
© PAG








publicitat

Commentaires

3. Sergio - Perpignan 08.2.2024. 09.51h

On peut parler aussi des résidences telle celle de Saleilles, dont le coût m'a semblé raisonnable (je m'étais informé des conditions générales pour une éventuelle installation de ma mère)C'est un compromis lorsque cela est possible entre le maintien à domicile et la maison de retraite médicalisée.


2. Hélène - Rivesaltes 11.7.2023. 21.29h

Cette étude est incomplète, elle ne concerne que les Ehpad pour les personnes DÉPENDANTES. Notre département ne manque pas d'autres types de maisons de retraite. Le schéma départemental 2007-2012 « Les Pyrénées-Orientales solidaires de leurs aînés » avait déjà montré que dans les P.O. les aînés appartiennent majoritairement à des foyers modestes alors que le coût d'acc&...
Lire tout le commentaire


1. Sergio - Perpignan 09.12.2025. 23.29h

Cette pratique qui consiste à placer nos anciens dans une maison de retraite n'est pas nécessairement une question de culture, tout les cas sont très différents et complexes.Par contre faire tout pour permettre à une personne agée de vivre dans "sa maison" est une solution louable.Il y aurait tant à dire sur ce sujet.


5 -10 -20 -Tous
1



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat