Logo
pluja
Barcelona
sol13.2º
Girona
sol7.7º
Perpignan
sol
Toulouse

Mercredi 19 décembre 2018. 05:39h
publicitat



Vidéo

Le Canigó en VTT par la cheminée, 2018

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Politique
A 45 ans, le conseiller régional se rapproche encore de Nicolas Sarkozy

Le maire de Prades Jean Castex devient secrétaire adjoint de l'Elysée

Mardi 1.3.2011. 00:30h
Maire de Prades depuis 2008, promu au poste de conseiller social de Nicolas Sarkozy en novembre dernier, Jean Castex a été nommé, ce lundi, secrétaire général adjoint de l'Elysée. A ce rythme, le conseiller régional du Roussillon pourrait bien décrocher un portefeuille ministériel.

La démission de Michèle Alliot-Marie du poste de ministre de l'intérieur comporte une conséquence pour une personnalité politique, élue du Pays Catalan. Ce lundi, le maire UMP de Prades, Jean Castex, a en effet reçu la fonction de secrétaire général adjoint de l'Élysée. Se rapprochant ostensiblement de plus en plus de Nicolas Sarkozy, le Gersois d'origine avait été promu au rôle de conseil social de l'Elysée en novembre. Cette fois-ci, il profite de la nomination de son désormais prédécesseur, Xavier Musca, nommé ce lundi matin secrétaire général de l'Elysée en remplacement de Claude Guéant, nouveau ministre de l'Intérieur. Selon la mécanique de chaises musicales, M. Castex, qui souhaitait en 2009 faire figure de tête de liste face à Georges Frêche lors des élections régionales de 2010, pourrait logiquement poursuivre son ascension vers les sphères ministérielles, selon le destin réservé à l'UMP au sommet de l'Etat. La maison présidentielle indiquait ce lundi que le "pôle social" tenu par Jean Castex, à l'ombre des grands médias, à l'exception de la presse économique et politique, sera maintenu, voire renforcé.

Jean-Castex, âgé de seulement 45 ans, est adepte des grands écarts entre la vie municipale au pied du Canigou et les grandes décisions de la République Française. Il s'avère tout autant capable de discuter les grandes stratégies de l'Etat que de présider le repas des aînés de Prades, que de chouchouter le milieu associatif de sa ville. Né dans la politique, il est le petit-fils de Marc Castex, ancien sénateur-maire de la ville gasconne de Vic-Fezensac. Licencié en Histoire et énarque, ce politique à la tête de bon élève a connu la ville de Prades dès son enfance, lors de séjours de santé. Il y a aussi rencontré sa femme, dont il puise sa légitimité territoriale, appuyée par sa victoire aux élections municipales de 2008.

Jean Castex, 2010 / DR
Jean Castex, 2010 / DR








publicitat

Commentaires

10. benvoyons - perpignan 01.1.1970. 01.00h

Bien dit JF et Laetitia vous avez tout compris !


9. vent pire 01.1.1970. 01.00h

@ECCLECTIC66

après il y a ( qoui ? ) vous avez fait une syncope ?

Vous avez mal lu M° je dis que M° CASTEX est entouré de GAUCHOS qui ne lui faciliteront pas la tâche --- voilà ce que je veux dire ----------- quand au travail qu'à fait pendant cette mandature le C/G du canton de PRADES moi sur le terrain je ne vois rien - la route VILLEFRANCHE à PY est toujours aussi pourrie - mal entretenue
aussi etroite et elle est sillonée par des fardiers qui roulent c...
Lire tout le commentaire


8. stef66 01.1.1970. 01.00h

Un certain F Calvet doit se faire un sacré mouron ! Sa seule issue semble être la place de sénateur de monsieur Blanc mais ce dernier se semble pas disposé à lâcher l'affaire ...

Cependant une question continue à hanter mon esprit : comment font ces gens là pour tout faire avec des journées de 24H ? Étonnant non comme dirait l'autre ... Ahhh cumul des mandats (et des rétributions) quand tu nous tiens ...


7. vent pire 01.1.1970. 01.00h

ecclectic66 soyez poli et evitez de me tutoyer je n'ai pas gardé les vaches avec vous que je sache ----


6. vent pire 03.7.2016. 19.15h

@FER vous avez entiérement raison -- et bravo de traiter ces elus de politicars -- de les ceindre de l'écharpe tricolore ça leur SUBLIME les neurones et ils se prennent pour des GENERAUX un des élus du village où je dors (election communale passée ) dès qu'il a eu sa banderole tricolore et son appellation de MAIRE ADJOINT se prit pour DIEU le PERE --- sa mission divine ne dura que 6 mois il se fit virer manu mil...
Lire tout le commentaire


5 -10 -20 -Tous
1
-
2 >



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat