SOCIÉTÉ

L'avion de Kadhafi reste incognito à Perpignan

L'Airbus A340 anciennement utilisé par le colonel Kadhafi, Perpignan © Hydra66
L'Airbus A340 anciennement utilisé par le colonel Kadhafi, Perpignan © Hydra66
Reçu en Roussillon l'automne 2012, puis reparti, l'ancien jet privé du colonel Mouammar Kadhafi reste stationné à Perpignan. Parfaitement visible depuis l'extérieur, cet objet de convoitise politique est gardé par la société EAS.
Notre information de 2012 sur l'immobilisation de l'avion du colonel Kadhafi à Perpignan aura exigé plus de trois ans avant d'émerger dans les médias nationaux, jusqu'à ce mois d'avril 2015. L'appareil du sulfureux dirigeant politique libyen, décédé en octobre 2011, a été transformé en avion ordinaire par la société EAS, implantée dans le périmètre aéroportuaire du Roussillon, fin 2012 et début 2013. Envoyé à l'aéroport d'Orly, il a rejoint la Libye début septembre. Mais 6 mois plus tard, les autorités libyennes ont préféré renvoyer cet Airbus A340 à Perpignan pour le protéger des convoitises des milices. Accueilli de nouveau en Roussillon le 17 mars 2014, ce jet privé anciennement équipé d'un jacuzzi et d'une salle multimédia avec écran géant, reste un symbole du régime politique autoritaire libyen antérieur aux printemps arabes. Il reste en gardiennage actif à Perpignan, ville manifestement considérée en marge des menaces.