Logo
sol16º
Barcelona
sol17.5º
Girona
sol14.6º
Perpignan
sol14º
Toulouse

Dimanche 21 octobre 2018. 09:25h
publicitat



Vidéo

Teaser Start'Université de Perpignan 18

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Economie
Un investissement de 0,7 milliard d'euros pour développer le site

L'aéroport de Barcelone aura son 3e terminal d'embarquement en 2026

Lundi 12.2.2018. 21:05h
Au bord de la saturation, l'aéroport de Barcelone aura en 2016 son troisième terminal d'embarquement, sur un investissement de 690 millions d'euros. Des navettes TGV le relieront à l'aéroport de Girona, qui aura sa halte ferroviaire dédiée.

L'aéroport de Barcelone-El Prat aura son troisième terminal d'embarquement en 2026, selon une annonce du ministre espagnol des Travaux Publics, Íñigo de la Serna, effectuée le 12 février. Le projet accompagnera la croissance continue du premier tarmac de Catalogne, menacé de saturation à court terme. Il s'agit d'un rattrapage, car ce nouveau site figurait déjà dans un schéma de développement achevé en 2009. Ce futur terminal, porté par un budget de 455 millions d'euros, sera relié au terminal 1 par train automatique. Coté de 17 emplacements pour gros porteurs intercontinentaux, il permettra au Prat de drainer 70 millions de passagers par an, contre un plafond actuel de 55 millions. De nouvelles de zones de stationnement pour avions et véhicules de passagers complètent cette avancée, dont la facture globale s'élèvera à 690 millions d'euros.

L'aéroport de Girona sera une annexe de Barcelone

Le tarmac de Barcelona-El Prat a reçu 47 millions de voyageurs en 2017, avant d'entamer 2018 sous les meilleurs auspices. En janvier, en accueillant 3,058 millions de voyageurs, il a profité d'une augmentation de flux évaluée à 9,1 % par l'autorité aéroportuaire espagnole AENA. A l'horizon 2021, pour compléter son dispositif, il se rapprochera davantage de l'aéroport de Girona, envisagé comme sa quatrième piste en termes logistiques et commerciaux. A cet effet, AENA et la société ferroviaire publique espagnole ADIF s'engagent à construire la gare TGV de l'aéroport de Girona. Cettte infrastructures, que nous annoncions pour 2019 l'année dernière, mais pour 2017 deux années auparavant, est une arlésienne dans le domaine des transports combinés. L'Etat espagnol semble cependant décidé à agir, vers la construction d'une halte TGV, située à 450 m du tarmac de Girona. Des navettes quittant le coeur de Barcelone seront associées à cet outil, dont le coût représente 55 millions d'euros. Cette solution doit d'éviter l'aménagement d'une quatrième piste au Prat, largement réprouvée par les mairies du secteur du delta du fleuve Llobregat.

Aéroport de Barcelone-El Prat © Martin Abegglen / Airport BCN
Aéroport de Barcelone-El Prat © Martin Abegglen / Airport BCN








publicitat

Commentaires


Aucun commentaire sur cet article



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat