Logo
sol19º
Barcelona
sol16º
Girona
nuvols_parcials21º
Perpignan
nuvols_parcials14º
Toulouse

Lundi 11 décembre 2017. 23:59h
publicitat



Vidéo

Visa Pour L'image - International Festival of Photojournalism

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Société
Un organisme chargé de vanter les mérites du fascisme ibérique

En Espagne, la fondation Franco n'est pas interdite

Jeudi 30.11.2017. 09:00h
La Fondation Nationale Francisco Franco est parfaitement autorisée en Espagne, malgré ses actions d'apologie du régime totalitaire en vigueur de 1939 à 1975 dans le pays.

Le 23 novembre, l'Association pour la Restitution de la Mémoire Historique (ARMH) a remis au Congrès espagnol, à Madrid, une pétition nationale réclamant l'interdiction de la Fondation Francisco Franco. Au total, 218.600 signataires ont participé à cette initiative, dont le texte exige la modification de la Loi des Fondations espagnoles, afin que l'éloge de l'ancien dictateur soit rendu illégal. « Nous ne pouvons pas tolérer que, dans un pays démocratique, subsistent des fondation rendant hommage à ceux qui ont piétiné les droits de l'homme », souligne le porte-parole de l'ARMH, Marco González. Dans les faits, les dons effectués auprès de cette fondation permettent des déductions fiscales, au même titre que les autres, engagées dans les arts et la culture, les sports ou la solidarité. Ainsi, l'Espagne, contemporaine, dirigée par le Premier ministre Mariano Rajoy, semble ne pas encore avoir purgé son Histoire récente. Elle ne semble pas non plus être déterminée à mener à terme cette démarche mémorielle, au contraire de l'Allemagne, qui a su éloigner ses propres démons, liés au nazisme.

Avec la fille du dictateur

La Fondation Franco, créée dès 1976, ne dissimule pas sa vocation promotionnelle de l'« oeuvre » de celui qui s'est entretenu fort cordialement avec Adolf Hitler, lors de l'« Entrevue d'Hendaye », le 23 octobre 1940. Cet organisme est détenteur des archives du chef d'Etat fascisant, composées de 30 000 documents. Son président actuel est Gonzalo Fernández de la Mora Varela, fils du ministre franquiste Gonzalo Fernández de la Mora. Sa présidente d'honneur n'est autre que Carmen Franco y Polo, fille unique du dictateur, âgée de 81 ans.

L'ex-roi d'Espagne, Juan Carlos, et le dictateur Francisco Franco © EFE
L'ex-roi d'Espagne, Juan Carlos, et le dictateur Francisco Franco © EFE








publicitat

Commentaires


Aucun commentaire sur cet article



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Here you can play avalon slots online and play rhyming reels slots for free.

Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat