Logo
nuvols_parcials24º
Barcelona
nuvols23.9º
Girona
sol25.9º
Perpignan
sol15º
Toulouse

Samedi 23 juin 2018. 04:27h
publicitat



Vidéo

Exercice crash d'Avion, Perpignan, avril 2018

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Politique
Le candidat à la présidentielle de 2017 est convoité par le Front National

Dupont-Aignan présente à Baixas un référendum sur l'immigration

Jeudi 7.6.2018. 04:00h
A l'occasion de la fête de la fédération de son parti, Nicolas Dupont-Aignan sera présent en Pays Catalan samedi 9 juin. Il évoquera le projet référendum contre l'immigration en territoire français. Président du parti Debout la France, Nicolas Dupont-Aignan est une cible convoitée par le Rassemblement National de Marine Le Pen.

Le candidat de droite souverainiste à l'élection présidentielle de 2017, Nicolas Dupont-Aignan, effectuera une visite en Pays Catalan ce samedi 9 juin. Le député du département de l'Essonne et président du parti politique Debout la France (DLF) vient dans la commune de Baixas dans le cadre de la « Fête des fédérations » organisée par son mouvement Cette étape exclusivement réservée aux membres et aux sympathisants est prévue aux caves Dom Brial. Nicolas Dupont-Aignan présentera à cette occasion sa campagne pour l'organisation d'un référendum sur l'immigration en France. Cette consultation, soutenue par un registre sur Internet, envisage une votation précédant une loi fondée sur cinq mesures: le retour du contrôle aux frontières, des quotas « pour réduire au strict minimum l'immigration légale », l'encadrement strict du droit d'asile, la limitation de l'immigration familiale et « l'expulsion systématique des clandestins et des ressortissants étrangers ayant commis un crime ou un délit ».

Une image convoitée par l'extrême droite classique

Nicolas Dupont-Aignan, compagnon de route de Marine Le Pen, au deuxième tour de 2017, se réjouit que cette dernière ait signé sa pétition électronique. L'intéressé, qui affirmait mercredi 6 juin « oui, les Français peuvent stopper la submersion migratoire ! », mercredi 6 juin sur Radio Classique, représente un capital convoité par le Front National, devenu « Rassemblement national » (RN) le 1er juin. Son vice-président et député des Pyrénées-Orientales Louis Aliot a refuse, également le 6 juin, sur la chaîne LCI, de croire à « un non définitif » suite au refus d'une alliance RN-DLF aux élections européennes de 2019, exprimé le 1er juin par Nicolas Dupont-Aignan.

Nicolas Dupont-Aignan, président du parti politique Debout la France © Nicolas Meyer
Nicolas Dupont-Aignan, président du parti politique Debout la France © Nicolas Meyer








publicitat

Commentaires


Aucun commentaire sur cet article



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat