Logo
sol19º
Barcelona
sol16º
Girona
nuvols_parcials21º
Perpignan
nuvols_parcials14º
Toulouse

Mercredi 18 octobre 2017. 04:11h
publicitat



Vidéo

Visa Pour L'image - International Festival of Photojournalism

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Société
Les révélations effectuées par la presse dépassent les informations officielles

Disparues de Perpignan : une troublante enquête médiatique

Samedi 14.9.2013. 00:15h
Le mystère sur la localisation des disparues de Perpignan est aussi celui de l'enquête, qui livre certains détails en marge des déclarations officielles des autorités judiciaires. Les circonstances du suicide du père, Francisco Benítez, la découverte des passeports d'Allison et Marie-Josée Benítez, puis celle de traces de sang dans un congélateur, sont révélées par les médias, et non par le parquet de Perpignan.

L'enquête sur les disparues de Perpignan montre ses zones d'ombre après une révélation effectuée ce 13 septembre, près de deux mois après la disparition d'Allison et Marie-Josée Benítez. En effet, le suicide du père et époux, Francisco, principal suspect, ne s'est pas déroulé selon le scénario exposé par les autorités judiciaires. En version officielle, l'adjudant-chef a été retrouvé, le 5 août, pendu dans les toilettes de la caserne Joffre, le visage couvert d'un énigmatique foulard noir. Mais en réalité, ce suicide s'est produit sous les yeux de plusieurs autres militaires, dont l'un témoigne dans les éditions des Journaux du Midi de ce samedi 14 septembre. Francisco Benítez s'est passé une corde au cou, avant de se jeter d'une fenêtre du premier étage donnant sur la cour de la caserne. Le foulard recouvrait bien le visage du légionnaire, mais l'aspect macabre et choquant de la mise en scène a tardé plus de cinq semaines à se faire jour. La première information, erronée dans ses détails mais massivement diffusée, questionnerait le niveau de maîtrise du parquet de Perpignan et mettrait à mal la confiance accordée par le public à la véracité des actualités médiatiques. Mais la possibilité d'une stratégie de communication vouée à protéger l'enquête n'est pas à exclure.

Les médias de Perpignan, en marge des révélations 

Précédemment, le 26 août, la station RTL révélait à la barbe de la Police Judiciaire la découverte des passeports des disparues, à leur domicile, démontant la thèse de leur départ. Plusieurs perquisitions ayant eu lieu depuis vingt jours dans l'appartement familial, ce fait était nécessairement connu, mais passé sous silence. A cette même date, la chaîne France 3 avançait l'élément marquant des traces de sang dans le congélateur familial, avant de déclencher une reprise d'information en cascade. Dans tous les cas, les médias établis à Perpignan ont peu à voir avec les éléments débusqués, pour une affaire dont la distillation des épisodes permet une véritable exploitation commerciale.

La station d'épuration de Leucate, cible des enquêteurs

Infructueuses, les opérations de fouilles entamées mardi 10 septembre dans la pinède voisine de la station d'épuration de Port-Leucate, dans le département de l'Aude, afin d'y localiser les dépouilles des disparues, ont été momentanément interrompues jeudi 12 septembre. Elle reprendront autour du 22 septembre, tandis que d'autres fouilles seront menées dans l'étang de Salses-Leucate, sur les espaces maritimes proches, mais surtout à l'intérieur de la station d’épuration. La possibilité d'une présence de corps dans ce secteur est subodorée par les enquêteurs en vertu de la présence répétée de "Paco" Benítez, dans cette zone et à des heures indues, les jours consécutifs à la disparition de sa fille et de sa femme. Cette localisation issue du pistage à posteriori des téléphones portables de l'intéressé, est confortée par un témoignage rendant compte de l'enlisement d'une voiture, dans ce même périmètre, une nuit de la fin du mois de juillet.

Allison Benítez © Facebook
Allison Benítez © Facebook







publicitat

Commentaires

3. Jo - Canet 04.9.2021. 01.15h

Les fouilles pourraient s élargir aussi dans le secteur d opoul perillos la ou c est désertique et par des chemins ou l on peut voir des pierres posées les unes sur les autres faisant penser à des tombes voir même les grottes ou puits dans le secteur. Avec l aide titanesque de la police voir aussi des militaires on espère retrouver leurs traces une pensée pour allisson et marié Josée


2. sergio - Perpignan 03.1.2020. 07.30h

On se doutait un peu que la version du suicide du légionnaire était limite.Dans tous les cas ça parait assez compliqué et les enquêteurs auront du mal à dissimuler une partie de la vérité.


1. Christophe 03.9.2019. 00.00h

Enfin un article qui sonne juste....


5 -10 -20 -Tous
1



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Here you can play avalon slots online and play rhyming reels slots for free.

Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat