SOCIÉTÉ

Bicing Barcelone met en marche 150 vélos électriques

Le maire de Barcelone, Xavier Trias, reçoit le premier vélo Bicing, mardi 16 décembre 2014 © Mairie de Barcelone
Le maire de Barcelone, Xavier Trias, reçoit le premier vélo Bicing, mardi 16 décembre 2014 © Mairie de Barcelone
Après les vélos traditionnels Bicing, lancés en 2007, Barcelone inaugure son service de vélos électriques. 150 appareils sont disponible, puis 150 autres le seront en février. La mairie de la capitale catalane envisage de généraliser cette formule en 2017, en remplacement des vélos sans moteur.
Le réseau de location de vélos traditionnel Bicing, lancé en 2007 à Barcelone, a séduit 6000 abonnés permanents, en marge des visiteurs occasionnels. Forte de ce succès, la mairie de la capitale catalane investit 5 millions d'euros dans une version électrique inaugurée mardi 16 décembre. Un test est effectué par 23 nouvelles stations aménagées dans plusieurs parkings souterrains des quartiers de l'Eixample et Ciutat Vella. Cette suggestion a déjà séduit les 1500 volontaires requis, abonnés du service habituel, qui disposent de 150 bicyclettes. La mise en marche définitive, en février 2015, comportera jusqu'en 2017 la création de 23 autres stations, la mise en route de 150 bicyclettes supplémentaires et un objectif de 4000 abonnés. Les appareils choisis, à 1000 euros pièce et 23 kg, sont équipés d'un moteur arrière qui propulse les clients à 20 km/h. La recharge électrique s'effectue dans les stations en quatre heures, pour une autonomie de 30 à 40 km. Conçus par un pool d'entreprises catalanes, ils permettent à Barcelone de talonner Copenhague, pionnier européen en la matière. Il en coûte 14 euros par an pour les cyclistes réguliers, mais des tarifs sont prévus par demi-heures. La mairie de Barcelone, qui a confié la gestion de Bicing à la société Clear Chanel jusqu'en 2017, envisage de remplacer les vélos traditionnel par ces nouveaux modèles, qui présentent l'avantage de pouvoir vaincre les côtes de la partie haute de la ville.