POLITIQUE

Le journal L'Indépendant prédit la victoire du FN en 2020 à Perpignan

Louis Aliot, Salle des Libertés, Perpignan © FN 66
Louis Aliot, Salle des Libertés, Perpignan © FN 66
Le quotidien L'Indépendant affirme ce dimanche 14 décembre que le Front National remportera les élections municipales de Perpignan. Il interroge pour cela le politologue avisé Nicolas Lebourg, dont le dernier livre évoque cette possibilité, mais avec le point d'interrogation de la prudence.
La progression du Front National à Perpignan est abordée ce dimanche 14 décembre par le journal L'Indépendant. Le parti d'extrême droite a connu le succès aux élections municipales de mars dernier, finalisées par 45 % pour son candidat Louis Aliot. Mais ce dernier a gagné à 51,22 % au bureau de vote de Vertefeuille, quartier du Moulin à vent, et à 50,65 % au bureau Claude Simon, quartier du Mas Vermeil. Le politologue Nicolas Lebourg, ancien collaborateur de La Clau et auteur de l'essai “Perpignan, une ville avant le Front national ?”, est sollicité par le journal, qui remplace l'interrogation du titre du livre par l'affirmative "Pourquoi le FN gagnera la mairie de Perpignan en 2020". Au passage, il assure que l'essai est une "autopsie de la société perpignanaise", en induisant par inadvertance un décès.

Convaincre les Arabo-musulmans et les anciens

Selon l'universitaire Nicolas Lebourg, la capitale du Roussillon est psychologiquement mûre pour élire un maire FN. La victoire serait acquise "mathématiquement" en 2020 car on assiste à une "radicalisation des difficultés", mais Louis Aliot devra "convaincre l’électorat arabo-musulman, encore acquis à Jean-Marc Pujol - ndlr : maire UMP de Perpignan - et surtout les seniors chez qui Pujol le distance". Il observe un positionnement "presque maternel" chez l'intéressé, qui "parle bonne gestion, sécurité des biens et des personnes". Son évocation du Front National à Perpignan, publiée par la Fondation Jean Jaurès, proche du Parti Socialiste, est accessible gratuitement.
El politòleg perpinyanenc Nicolas Lebourg © LTG