SOCIÉTÉ

Fiasco anti-indépendantiste à Barcelone

A peine 38.000 persones à la manifestation pro-Espagne de Barcelone

Place de Catalogne, Barcelone, 12 octobre 2014 © M12 O
Place de Catalogne, Barcelone, 12 octobre 2014 © M12 O
La Place de Catalogne, à Barcelone, a accueilli ce dimanche 12 octobre une mobilisation contre l'indépendance de la Catalogne. Cet événement, qui a rassemblé 38.000 personnes, démontre que le mouvement favorable à l'unité de l'Espagne est bien moins organisé, moins moderne et plus faible que l'indépendantisme.
Après la manifestation gigantesque des partisans de l'indépendance de la Catalogne, qui a rassemblé 1,8 million de personnes, le 11 septembre à Barcelone, les opposants s'expriment. Ce dimanche 12 octobre, 38.000 personnes ont célébré la Journée de l'Hispanité, à l'invitation d'une dizaine d'associations et partis politiques pour le maintien de la Catalogne dans l'ensemble espagnol. Parmi ceux-ci figurait la fédération "Société Civile Catalane", principal acteur anti-indépendance et plusieurs figures du très droitier Parti Popular (PP), au pouvoir à Madrid, et de la formation Citoyens. L'unité de l'Espagne, sous le slogan "L'Espagne de tous", a justifié cette mobilisation en rouge et jaune, couleurs des drapeaux espagnol et catalan. Les deux étaient présents, mais le premier était majoritaire. La Place de Catalogne de Barcelone a accueilli cette journée d'action à portée notoirement limitée, alors que les esprits se portent sur la consultation sur la souveraineté, voulue par le gouvernement catalan pour le 9 novembre mais suspendue par la Cour constitutionnelle espagnole.

Les espagnolistes, moins organisés que les indépendantistes

En Catalogne du Sud, les anti-indépendantistes organisés communiquent aussi en catalan, mais ce mouvement est épars. Ses moyens et ses compétences bénévoles sont limités, comme en témoigne un graphisme relativement pauvre, à l'heure où la foule est sensible aux incitations soignées, sur Internet. A l'inverse, l'indépendantisme est parvenu à souder ses différences tendances et à unifier ses messages, ses logos et autres vidéos virales. Un marketing indépendantiste est développé, assorti de techniques propres à la promotion des produits de grande consommation. Intrinsèquement, la créativité est situé dans le camp de la Catalogne émancipée. Mais en marge des stratégies publicitaires, les partisans de l'Espagne, comme la présidente du PP en Catalogne, Alícia Sánchez-Camacho, estiment faire partie d'une majorité silencieuse. L'année dernière, la mobilisation du 12 octobre à Barcelone avait attiré 30.000 personnes.
Plaça de Catalunya, Barcelona, 12 d'octubre de 2014 © M12 OPromoció de la manifestació del 12 d'octubre a Barcelona © SCC