POLITIQUE

Hommages de droite et d'extrême droite à Christian Bourquin

L'UMP Fernand Siré et la FN Catherine Pujol font l'éloge du défunt

Le député des Pyrénées-Orientales Fernand Siré, dans son bureau de l'Assemblée nationale © Communication Fernand Siré
Le député des Pyrénées-Orientales Fernand Siré, dans son bureau de l'Assemblée nationale © Communication Fernand Siré
 Le député UMP Fernand Siré et la conseillère municipale de Perpignan Catherine Pujol, pour le Front National, évoquent à leur tour l'image de Christian Bourquin. Si ces deux élus revendiquent leurs divergences idéologiques avec le défunt président de la Région Languedoc-Roussillon, chacun souligne ses qualités de défense du territoire.
Le député UMP des Pyrénées-Orientales Fernand Siré rend hommage à Christian Bourquin, en avouant sa "grande peine". Il ne nie pas leur situation mutuelle d'adversaires politiques mais '"se souvient des nombreux échanges qu’ils ont pu avoir lorsqu’il était conseiller général et de la volonté et l’engagement permanent communs qu’ils partageaient" pour "défendre" le territoire et "faire aboutir les grands dossiers". La mort du président régional fait également réagir Catherine Pujol, du Rassemblement Bleu Marine, conseillère municipale de Perpignan et conseillère communautaire de l'Agglomération Perpignan Méditerranée. Elle décrit un "homme de parole, de terrain, catalan avant tout", dont elle loue la "fidélité à sa terre natale". L'élue apprécie sa "dernière lutte contre la fusion du Languedoc-Roussillon avec Midi-Pyrénées", qu'elle évalue "au delà" des "différences politiques".