POLITIQUE

Le président catalan Artur Mas écrit aux leaders politiques européens

François Hollande et Angela Merkel ont reçu la missive, qui rend compte du processus indépendantiste

Le président catalan Artur Mas et le président de la Commission européenne, José Manuel Durão Barroso, en mars 2011 © ACN
Le président catalan Artur Mas et le président de la Commission européenne, José Manuel Durão Barroso, en mars 2011 © ACN
Interpeller la communauté internationale, notamment européenne, sur le processus politique en cours en Catalogne, est la stratégie du gouvernement catalan, révélée le 2 janvier. Depuis Barcelone, le président catalan, Artur Mas, a informé par courrier les principaux dirigeants politiques du monde.
Le gouvernement catalan a révélé le 2 janvier avoir fait parvenir le 20 décembre une missive signée de son président, Artur Mas, aux 27 dirigeants politiques européens, à l'exception du premier ministre espagnol, Mariano Rajoy, ainsi qu'aux ministres des Affaires étrangères de 45 grand pays. François Hollande, Angela Merkel, David Cameron et José Manuel Barroso, président de la Commission européenne, font partie des destinataires. Dans cette lettre, le principal promoteur du processus pour l'indépendance de la Catalogne, soumise à un référendum prévu le 9 novembre mais réprouvé par l'Etat espagnol, décrit les différentes étapes de cette démarche souverainiste. Il défend une consultation démocratique voulue par "82% de la population catalane", évoque la "demande du peuple catalan", et, en prenant ses interlocuteurs à témoin, précise que la réprobation manifestée par l'Etat espagnol envers le référendum n'est pas justifiée, car "aucune loi espagnole ne l'interdit".

La réponse de François Hollande

Dans sa réponse au courrier de M. Mas, reprise officiellement le 2 janvier par l'Ambassade de France à Madrid, suite à une déclaration qu'il formulait le 27 novembre dans la capitale espagnole, François Hollande indique : "La Catalogne est une région d'Espagne, il s'agit donc d'un sujet interne à l'Espagne. Je n'ai aucun commentaire à effectuer".