POLITIQUE

La Catalogne ouvre une "ambassade" à Washington

Une implantation stratégique, dans la capitale politique des Etats-Unis

Andrew Davis, responsable de la Délégation du gouvernement catalan à New York © Gouvernement catalan
Andrew Davis, responsable de la Délégation du gouvernement catalan à New York © Gouvernement catalan
L'année 2014, qui doit comporter un référendum sur l'indépendance de la Catalogne, le 9 novembre, s'accompagne d'une stratégie américaine développée par le gouvernement catalan. Celui-ci, qui dispose de bureaux à New York, annonce sa présence imminente à Washington, afin de se rapprocher de la Maison Blanche et du siège de l'ONU.
Dans le cadre de son processus vers une éventuelle émancipation politique de l'Espagne, le gouvernement catalan a annoncé le 24 décembre un projet, déjà finalisé, d'ouverture d'une délégation à Washington. Dans l'actualité, l'exécutif dirigé par Artur Mas dispose de bureaux à New York, mais son installation dans la capitale politique de Etats-Unis, prévue pour les prochaines semaines, figure dans un nouveau dispositif, voué à asseoir la crédibilité catalane, par le biais d'un corps diplomatique de plus en plus consistant. La future délégation de Washington sera dirigée par l'actuel responsable des bureaux new-yorkais, Andrew Davis, qui assumera parallèlement ses fonctions actuelles. La Maison Blanche, le Congrès et le Sénat américain mais encore le siège des Nations Unies, implantés à Washington, justifient cette installation hautement stratégique, à laquelle s'ajoute la logique d'une présence catalane préexistante. L'Institut Ramon Llull, à vocation culturelle, et le Catalan Tourism Broad, branche américaine de l'Agence Catalane de Tourisme, ont déjà aménagé leurs sièges à Washington, tout comme les services économiques gouvernementaux.

Andrew Davis, né à Boston en 1973, a été nommé délégué du gouvernement catalan aux Etats-Unis en 2008 par la majorité politique de gauche alors présente au Parlement de Catalogne. Après avoir accédé au pouvoir autonome, fin 2010 à Barcelone, la coalition Convergence et Union (CiU) a maintenu cet agent en poste. Actuellement, des délégations institutionnelles de la Generalitat de Catalogne dans le monde fonctionnent également à Londres, Paris, Bruxelles et Berlin.