ECONOMIE

Historique : le gazole, plus cher à Figueres qu'à Perpignan

1,36 euro en territoire espagnol, 1,35 euro en territoire français

DR
DR
Le rituel du plein d'essence effectué en territoire espagnol par les frontaliers français perd son sens pour le gazole mais conserve sa logique pour le super. En effet, les dernières fluctuations comportent une hausse générale, mais plus importante à Figueres, où le litre de gazole est légèrement plus cher qu'à Perpignan.
La différence des prix des carburants entre les territoires français et espagnol, traditionnellement avantageuse pour les consommateurs français remplissant leur réservoir en territoire espagnol, est désormais inversée, mais uniquement pour le gazole. En effet, une hausse générale de 2 % observée en Espagne depuis le 11 juillet en situe de litre à 1,36 euro en moyenne, contre 1,35 euro en France selon la tarification officielle signalée par l’Union française des industries pétrolières, reprise par le Bulletin Pétrolier de la Commission européenne. Concernant le super sans plomb 95, le litre à 1,45 euro disponible à Figueres ou à Barcelone est le fruit d'une augmentation de 3,4 % depuis juillet 2012, tout en restant inférieur à la moyenne de 1,53 euros présente au Boulou et à Perpignan.

1,63 euros le litre de super dans la zone euro

Au Nord comme au Sud du massif des Albères, une stabilité des prix, voire une baisse, a été observée lors des six premiers mois de l'année, après des sommets atteints l'été 2012, mais l'actuelle progression, provoquée par celle des prix du pétrole brut, est due à l'affaiblissement des stocks aux Etats-Unis et à la crise politique en Egypte. Cependant, le prix des carburants en Espagne, grâce à une pression fiscale moins importante, figure parmi les plus faibles de la zone euro, où la moyenne actuelle situe le super à 1,63 euros et le gazole à 1,43 euros le litre.