SOCIÉTÉ

Consommation de cocaïne : l'Espagne dépasse la France

Le Rapport européen 2013 sur les drogues a été publié le 28 mai

© OFDT
© OFDT
L'usage de drogues illicites publié par l'Observatoire européen des drogues et des toxicomanies indique une consommation de cocaïne nettement supérieure en Espagne qu'en France, à l'inverse du cannabis. Un rapport précise que l'Espagne reste la principale porte d'entrée de la cocaïne en Europe et insiste sur la multiplication des drogues de synthèse.
L'Espagne se situe parmi les premiers pays européens pour la consommation de stupéfiants, plus spécifiquement de cocaïne et de cannabis, selon l'Observatoire Européen des Drogues et des Toxicomanies. Une étude publiée le 28 mai par cet organisme basé à Lisbonne place le territoire espagnol derrière le Royaume-Uni en matière de consommation de cocaïne, et derrière le Danemark et la France concernant l'usage du cannabis.

La cocaïne concerne 9 % des Espagnols

Ce Rapport européen sur les drogues précise que le cannabis est une substance consommée par 27 % des Espagnols au moins une fois dans leur vie, contre 20,4 % chez les Français. Pour la cocaïne, 9 % des adultes de nationalité espagnole sont concernés, pour seulement 0,2 % de citoyens français. Ce rapport, qui cite le territoire espagnol comme principale porte d'entrée de la cocaïne en Europe, stipule l'émergence de "nouvelles menaces" constituée par des produits de synthèse dont la variété ne cesse d'augmenter.