Logo
sol23º
Barcelona
sol26.0º
Girona
sol27.9º
Perpignan
sol24º
Toulouse

Mercredi 19 septembre 2018. 13:56h
publicitat



Vidéo

Teaser Start'Université de Perpignan 18

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Economie
Regroupement en vue dans le secteur agro-alimentaire du Pays Catalan

La biscuiterie LOR, en difficultés, s'oriente vers la "famille" Cémoi

Mardi 26.2.2013. 23:30h
La société LOR, installée à Cabestany, dans l'agglomération Perpignan Méditerranée, fait l'objet d'une liquidation judiciaire, après avoir affronté un redressement en 2005. Son transfert se profile vers la société Sucralliance, installée à Toulouges, dans le même territoire. Cette entreprise solide est dirigée par Michel Poirrier, frère du PDG du mastodonte chocolatier Cémoi, Patrick Poirrier.

La biscuiterie LOR, fleuron économique des Pyrénées-Orientales, objet d'un redressement judiciaire en 2005 avant de bénéficier d'un regain salutaire, est désormais en procédure de liquidation. Installé dans à Cabestany, dans l'agglomération Perpignan Méditerranée, le fabriquant de rousquilles, tourons, nougats et croquants commercialisés principalement en territoire français, rencontre de nouvelles difficultés financières depuis 2012, justifiant son inclusion dans la liste des 423 entreprises défaillantes du Pays Catalan.

Le confiseur Sucralliance est intéressé par une reprise de LOR

L'évolution de LOR, en activité depuis 1874, devrait conduire vers une reprise par Sucralliance, confiserie dont le siège est installée à Toulouges, dans la même agglomération. Cette importante société, méconnue du grand public, est dirigée par Michel Poirrier, frère du PDG du puissant groupe chocolatier Cémoi, installé à Perpignan. Par cette stratégie, Sucralliance, qui dispose d'unités de productions à Saint-Florentin, dans le département de l'Yonne, et à Carentan, dans le département de la Manche, s'adjoindrait les sites de LOR à Perpignan et Montélimar, ce dernier acquis en 1995.

DR
DR








publicitat

Commentaires

11. Marie31 - Toulouse 26.2.2013. 23.30h

Je regrette bien la disparition de Lor, car j'appréciais beaucoup ses rousquilles et leur emballage individuel,très pratique. J'espère que le repreneur conservera la recette et la présentation de cet excellent produit.


10. gout de bon - NANTES 26.2.2013. 23.30h

il est toujours triste de voir une entreprise en liquidation. Par contre si le repreneur potentiel Michel Poirrier reprend cette affaire, grace aux economies d echelle qu il va realiser avec son groupe et grace a sa puissance financiere, il va la maintenir cette entreprise et meme la developper. je suis confient.


9. osmsoe 26.2.2013. 23.30h

Super si la Sté LOR pourrait rester dans le département et surtout repris par des gens sérieux Si Cemoi reprend cette affaire ils ont à présent un magasin magnifique ou rousquilles et chocolat se marieraient très bien .


8. Catalan66 26.2.2013. 23.30h

Pour le montilien: quand on na sait pas écrire on ferma sa gueule. De plus que sais-tu des fils? Quand une entreprise est en dépôt de bilan, il est quasiment impossible de s'en sortir... Si tu crois faire mieux, monte ta boîte, puis on verra et applaudira ton échec!!!


7. Carq 26.2.2013. 23.30h

Le Smic c'est 9.43 € de l'heure brut ce qui pour le salarié fait 7,16 € de l'heure net avec lequel il est difficile de vivre et de consommer ! Et 13,30 € de l'heure pour l'employeur pour lequel il est difficile d'être concurrentiel !


5 -10 -20 -Tous
1
-
2
-
3 >



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat