SOCIÉTÉ

Un infirmier perpignanais meurt en Afghanistan

Rodolphe Penon, tombé le 18 août 2008 en Afghanistan
Rodolphe Penon, tombé le 18 août 2008 en Afghanistan
Alors que les corps des 10 soldats français tués en Afghanistan sont rapatriés en territoire français, il est révélé qu’un Catalan figure dans la liste des hommes disparus, victimes d’une embuscade, lundi près de Kaboul. Rodolphe Penon, infirmier perpignanais âgé de 40 ans, était rattaché au 2ème Régiment Etranger de Parachutistes de Calvi, en Corse. Mort pour avoir tenté de porté secours à ses camarades, ce caporal-chef, père de deux filles, envisageait de prendre sa retraite en 2009, selon les informations publiées ce jeudi par le groupe Midi Libre. Les dépouilles des dix soldats français en mission de reconnaissance à l’Est de Kaboul, qui ont perdu la vie sous l’assaut taliban, sont arrivées hier soir à Paris avant une cérémonie prévue aujourd’hui. Les obsèques de Rodolphe Penon, prévues à Calvi vendredi ou samedi, seront accompagnées d’une messe de requiem et d’un hommage militaire avant l’inhumation, également à Calvi, en présence de sa famille, qui réside pour partie en Corse, à l’exception de sa mère, qui vit à Perpignan.