Alerte à l’eau : il manque 40% de pluie en Pays Catalan

Fleuve de la Têt à Ille-sur-Têt (archives)
Fleuve de la Têt à Ille-sur-Têt (archives)
Le temps capricieux de ces derniers jours, donnant des pluies pour la plupart éparses, ne fait pas le poids face au déficit en eau aggravé depuis le printemps en Catalogne Nord. A Perpignan, la préfecture s’inquiète face à ce qu’elle nomme un « état de crise », malgré le désintérêt populaire des habitants permanents et des touristes, et constate une situation très préoccupante suite au manque de pluie de juillet. Les restrictions d’eau, levées dans la région de la Cerdagne le 21 juillet, restent en vigueur sur celles du Roussillon, du Conflent et du Vallespir, en proie à un déficit de pluie de 40 % qui cause une baisse de débit sur la partie basse du fleuve du Tech, la partie haute de la Têt et un niveau excessivement bas du barrage de Caramany, sur le cours de l'Agly. Dans ce contexte de sécheresse croissante, les restrictions d'usage de l'eau permettent de limiter la baisse du niveau des nappes profondes, mais « l'effort collectif de réduction des prélèvements doit être maintenu » selon les services de l’Etat, qui révèlent que des policiers ont verbalisé plusieurs communes et une résidence hôtelière, fin juillet, pour non-respect de l'interdiction d'arroser les espaces verts.