Billboard - Agència Catalana de Turisme - ACT - El Vendrell Dentsuaegis

Ortaffa prépare le plus grand site photovoltaïque nord-catalan

Un centrale 68 hectares, soutenu par le ministère de l'Ecologie

Projection de la future centrale solaire d'Ortaffa, Roussillon © Juwi EnR
Projection de la future centrale solaire d'Ortaffa, Roussillon © Juwi EnR
Le secteur photovoltaïque, très modeste dans les Pyrénées-Orientales, recevra prochainement une centrale de 68 hectares efficaces installée dans la commune d'Ortaffa. Ce site novateur, qui supplantera en importance la ferme de production de Torreilles, lancée en 2011, reçoit le soutien du ministère de l'Ecologie.
Parmi la quarantaine de centrales photovoltaïques au sol imaginées dans les Pyrénées-Orientales, un seul fonctionne, à Torreilles. Installée par la société Poweo puis vendue à la société Neoen, cette ferme de production inaugurée en mai 2011, dotée de 11,5 hectares nets de panneaux, a représenté un investissement de 38 millions d'euros. La puissance répond à la consommation de 3900 foyers, soit 12 mégawatts crête. Cette réalisation sera dépassée en volume par le futur parc d'Ortaffa, imaginé dès 2007 et présenté en novembre 2010. Cette centrale de 25 mégawatts pour 35,5 millions de kilowatts/heure par an, soit la consommation de 15.500 habitants, sera construite à partir de fin 2012 ou début 2013, sur un budget évalué à 125 millions. Elle comportera 68 hectares efficaces, pour une surface totale de 87 ha, notamment occupée par les anciennes vignes du lieu-dit La colomina del prat. Ces friches peu rentables seront réaffectées pour "produire de l’électricité verte et redynamiser l’activité agricole locale", comme nous le précisait la société normande Juwi EnR, le 4 septembre. Pour Raymond Pla, maire d'Ortaffa, ce projet est un "défi écologique, économique et politique prouvant qu’il ne faut pas opposer photovoltaïque et agriculture car ces deux activités peuvent être compatibles". A ce titre, trois chartes signées entre la commune d’Ortaffa et Juwi EnR prévoient la replantation pour 160.000 euros, d'ici 2013, de 43 hectares de vignes sur les "meilleurs terroirs de la commune". La race de brebis rouges du Roussillon sera défendue et 200 ruches seront installées, l'ensemble devant adoucir l'image conquérante de la technologie, dont le caractère écologique tend à dissimuler le business.

Soutien du ministère de l'Ecologie

Un temps retardée, la mise en place de ce deuxième site de production photovoltaïque au sol du Roussillon est coordonnée entre la mairie d'Ortaffa et l'installateur Shandong’s Stars, de Villemolaque, partenaire de Juwi, implanté à Honfleur. Une nouvelle présentation de ce dispositif, le 12 septembre, sera complétée par l'annonce de la sélection de ce parc par le ministère de l'Ecologie, du Développement durable et de l'Energie, dans le cadre d'un appel d'offres lancé en février 2012 sur les centrales solaires au sol d’une puissance supérieure à 250 kWc. Les choix du gouvernement, dont le plan d’action en faveur des énergies renouvelables vise au moins 23 % d'énergies renouvelables consommées à l’horizon 2020, concernent aussi l'hypermarché Auchan Perpignan, son voisin Leroy Merlin et la Centrale thermodynamique de Llo, dans la région de la Cerdagne.