SOCIÉTÉ

Dealers et consommateurs sous surveillance à Collioure

Saint Vincent 2007 à Collioure
Saint Vincent 2007 à Collioure
Célébrées depuis 1701, les fêtes de Saint-Vincent à Collioure attireront demain, samedi, une foule de plus de 150.000 personnes à l'occasion du feu d'artifice le plus imposant du littoral nord-catalan, à l'esthétique inégalée malgré les efforts de la commune de Saint-Cyprien, tout aussi côtière, qui rivalise de budget pour proposer le sien dès ce soir. L'authenticité revendiquée par Collioure, avec une procession maritime, des jeux de continuité catalane, une corrida et 15 fanfares, se heurte cependant à la réalité, la fête présentant désormais les principales caractéristiques de la "féria". Dans une lutte contre cette dénomination trop ordinaire, annoncée fin juillet par le maire, Michel Moly, la municipalité supprime désormais les bodégas, introduites dans la fête à la charnière des années 2000, mais se voit contrainte au renforcement des contrôles policiers en vue de dérives multiples. Ainsi, dès ce soir, la Gendarmerie de Céret et six agents de la Guardia civil espagnole contrôleront la vente, la détention et la consommation de drogues. Jusqu'à lundi, les hommes de loi en tenue civile, que l'on peut supposer décontractée, se fondront dans la foule, et l'alcootest sera généralisé aux entrées de la ville.