ECONOMIE

Cerbère et Portbou pourraient faire eau commune

Portbou, mai 2008
Portbou, mai 2008

La politique transfrontalière pourrait prendre corps entre Cerbère et Portbou par la mise en place d’une d’infrastructure commune d’alimentation en eau. La ville de Portbou, dont le barrage largement lézardé fournit l'ensemble de la population tout en accusant un déficit de 30%, étudie actuellement un projet de tuyau relié à Cerbère. Ce système, fonctionnant dans les deux sens dans le but de palier les manques saisonniers de part et d'autre du col des Balistres, qui unit les deux agglomérations, mettrait fin à un feuilleton déroulé ces derniers mois dans la commune, marqué par le refus de soutien de l'Agence Catalane de l'Eau, organisme du gouvernement catalan, pour des travaux de nettoyage et de modernisation de la retenue d'eau, estimés à 350.000 €. Les maires des deux villes jumelles, Antoni Vega et Jean-Claude Portella, tous deux socialistes et représentants de communes d'environ 1400 habitants, tentent de résoudre l'urgence dans le cadre d'une collaboration active nourrie de l'expérience des sentiers touristiques dont elles partagent déjà la maîtrise.