Logo
nuvols_parcials16º
Barcelona
pluja15.0º
Girona
nuvols_parcials13.6º
Perpignan
sol16º
Toulouse

Jeudi 15 novembre 2018. 23:13h
publicitat



Vidéo

Pains, «Revolution», Mediator Perpignan, 18 octobre 2018

Newsletter

Vous recevrez très bientôt les infos de La Clau

Nom


e-mail


     

   


Syndication


Actualité


Politique
Prise de position préalable à la primaire du Parti Socialiste

Christian Bourquin soutient François Hollande

Mercredi 6.7.2011. 00:45h
Le Président de la Région Languedoc-Roussillon, Christian Bourquin, a la dent dure contre la secrétaire générale du Parti Socialiste, Martine Aubry, qui l'en a exclu il y a près d'un an et demi. Il s'engage auprès de François Hollande, donné gagnant à la primaire de son parti de coeur.

Le président de la Région Languedoc-Roussillon, Christian Bourquin, est exclu du Parti Socialiste depuis février 2010 en raison d'une fidélité aiguë à Georges Frêche. Ce dernier avait été lui-même répudié par la Commission nationale des conflits du parti, sur ordre de sa secrétaire générale, Martine Aubry, en janvier 2007. Celle-ci avait réagi face à une déclaration du défunt maître du Languedoc, qui s'était exprimé, en novembre 2006, sur l'équipe de France de football. Ses mots avaient été "il y a neuf blacks sur onze. La normalité serait qu'il y en ait trois ou quatre. Ce serait le reflet de la société. Mais là, s'il y en a autant, c'est parce que les blancs sont nuls. J'ai honte pour ce pays". Preuve d'une mémoire fidèle, Christian Bourquin a donc pris position, à l'occasion de la pré-campagne organisée en vue de l'élection primaire socialiste, organisée les 9 et 16 octobre prochain. En déplacement à Clermont-l'Hérault, mercredi dernier, l'homme fort du PS, bien qu'agissant de l'extérieur, s'est clairement prononcé pour François Hollande.

Loin est le temps où le président du Conseil Général, à Perpignan, invitait sa fédération à se prononcer en masse, dans un succès certain, pour la candidature de Martine Aubry, dans sa conquête du sommet du parti. Au contraire, il a affirmé en meeting "François Hollande m'a dit ce soir qu'il était prêt à construire avec moi, avec vous, avec tous ceux qui le voudraient, un chemin dans lequel le Languedoc-Roussillon n'aurait rien à regretter, au contraire". M. Bourquin a souhaité jeter un total discrédit sur Mme Aubry, en lançant "comment voulez-vous avoir la capacité de diriger la France, alors que vous vous embourbez dans un petit, petit, petit, problème", en référence à la réintégration des exclus, dont il est le chef de file. Comme il se doit, cette opération fait partie du pacte passé entre MM. Bourquin et Hollande, ce dernier étant donné gagnant lors de la primaire, face à Mme Aubry.

Christian Bourquin, president de la Regió Llenguadoc-Rosselló, 27 de juny 2011 © Regió Llenguadoc-Rosselló
Christian Bourquin, president de la Regió Llenguadoc-Rosselló, 27 de juny 2011 © Regió Llenguadoc-Rosselló








publicitat

Commentaires

6. nofuture 31.12.2016. 17.00h

bourquin personne le connait il peur bien appeler a voter pour quelqu'un tout le monde s'en fout....


5. arthur 01.12.2016. 21.15h

Après avoir fait voter Martine, il soutient HOLLANDE. J'espère que François se souviendra du Comité d'acceuil, qu'il a eu, quand, lorsque qu'il était premier secrétaire, il s'est retouvé pratiquement tout seul pour aller manger à la BOUCHERIE. Mais les politiques ont la mémoire courte.Et les pauvres petits militants suivent.


4. arthur 01.12.2016. 21.15h

Nous y voilà, maintenant HOLLANDE, après avoir fait voter Martine AUBRY; Toujours du bon côté "enfin". J'espère que cette fois-ci notre pauvre François, n'ira pas manger tout seul à la BOUCHERIE, et qu'il se souviendra du comité d'acceuil qu'il a eu, il y a quelques années, par le PS du département, quand il était premier secrétaire. Comme les choses changent.


3. miss 01.12.2016. 17.45h

Il pense qu'il est un "petit, petit, petit problème", Quinquin?


2. Daniel 01.12.2016. 11.15h

Ben voyons . Les ennemis de mes ennemis , sont mes amis ... Pensez vous vraiment que ce genre de soutien soit valorisant ? Pauvre PS . Parti d'apparatchiks , du petit maire de base , aux députés , en passant par les conseillers généraux et régionaux , qu'il est long le chemin entre le discours et la pratique ... Aurais-je eu envie de voter Hollande a la primaire , que ce soutien m'en aurait totalement dégouté ... Même raisonnement avec le &...
Lire tout le commentaire


5 -10 -20 -Tous
1
-
2 >



Commentaires

Votre commentaire, envoyé avec succès, sera validé très bientôt.
publicitat


Les commentaires liés aux informations publiées par La Clau engagent exclusivement la responsabilité de leurs auteurs et ne sauraient en aucun cas engager la responsabilité de La Clau.
© la-clau.net, 2006-
Blogs | Crédits | Mentions légales | PUBLICITÉ | CONTACT
some rights reserved   generalitat