ECONOMIE

Perpignan a failli perdre son slogan "La Catalane"

La capitale du Roussillon cafouille dans son changement d'image

Logo mort-né de la mairie de Perpignan © Mairie de Perpignan
Logo mort-né de la mairie de Perpignan © Mairie de Perpignan
Fin mars, le slogan marketing "Perpignan la Catalane", inventé en 1993, a disparu de la communication officielle de la mairie de Perpignan, pour être remplacé par la référence touristique "Vivre en Méditerranée". Cette semaine, l'autorité municipale s'est ravisée, en supprimant cette formule et son nouveau logo. 
A la fin du mois dernier, la mairie de Perpignan a lancé sa nouvelle charte graphique, qui élude sa catalanité. Ainsi est apparu ce mois d'avril un nouveau logo, composé d'une frise reprenant les principaux monuments de la ville, accompagnée du slogan « Vivre en Méditerranée ». Inodore et imprécise, cette étrange formule serait utilisable sur l'ensemble du pourtour méditerranéen. Mais au-delà, toute référence à la catalanité a été supprimée, notamment le bilinguisme franco-catalan "Perpignan-Perpinyà" utilisé jusque-là, marquant l'image de la ville à l'extérieur, à l'instar de l'USAP. Ainsi, même les affiches en 4X3 annonçant la semaine sainte à Perpignan, couronnée par la procession de la Sanch, marqueur identitaire de premier plan, sont monolingues, en français. Cette stratégie pourrait même être commercialement nuisible, notamment vis-à-vis des nombreux touristes sud-catalans présents lors de cette période.

Ce changement de cap a paru incompréhensible, d'autant plus qu'en supprimant toute différenciation dans sa projection extérieure, Perpignan n'apparaîtrait plus que comme une ville moyenne du Sud de la France, et perdrait en visibilité. Selon les services de communication de la mairie de Perpignan interrogés lundi par La Clau, ce changement aurait été décidé depuis le cabinet du maire, Jean-Marc Pujol, afin de se démarquer de l'image projetée par le premier adjoint et ancien maire, Jean-Paul Alduy, Président de l'Agglomération Perpignan-Méditerranée, elle-même résolument tournée vers la Catalogne du Sud. En cours de semaine, dans un certain cafouillage, la communication municipale a préféré ôter la nouvelle référence des courriers officiels, des communiqués de presse, et de la nouvelle newsletter adressée aux habitants.
Logotip "Perpinyà la Catalana", 1993 © Ajuntament de Perpinyà