ECONOMIE

Perpignan-Girona : un Eurodistrict d'1,1 million d'habitants, en marche

L'Eurodistrict Perpignan-Girona, réuni à Perpignan, vendredi 18 juillet
L'Eurodistrict Perpignan-Girona, réuni à Perpignan, vendredi 18 juillet

Tout juste un an après sa mise sur pied, l’Eurodistrict Perpignan-Girona publie une étude sur ses réalités et les perspectives d'articulation de la zone transfrontalière. Cette synthèse, réalisée par la Mission Opérationnelle Transfrontalière et l'Université de Girona, a été présentée vendredi 18 juillet à la casa de la Generalitat de Catalunya, à Perpignan. L’Eurodistrict, signé le 27 juillet 2007 entre les institutions de la Catalogne Nord et celles de la province de Girona, est un territoire Nord / Sud créé sur la base de nouveaux règlements dans le but d’harmoniser sur deux territoires européens juxtaposés, les services publics tels le transport, le courrier postal, le téléphone, les services de sécurité, le ramassage des ordures ou les hôpitaux sur deux territoires juxtaposés. Ce qui n'était qu'une discussion depuis quelques années dans des cercles restreints se construit désormais tous les jours autour de l'arrivée du TGV entre Perpignan et Barcelone, mais dans le sens de la proximité. A terme, la carte géopolitique pourrait en être chamboulée. Un exemple abouti d’Eurodistrict est représenté entre Strasbourg, en Alsace, et Keel, en Allemagne, permettant au tramway de Strasbourg de se prolonger jusque dans la ville de Keel, de l'autre côté de la frontière.