626 éoliennes fonctionnent actuellement en Catalogne du Sud

Des projets de fermes sont en cours à La Jonquera, Portbou et Colera

Parc écolien, novembre 2010, Catalogne du Sud © Eoliccat
Parc écolien, novembre 2010, Catalogne du Sud © Eoliccat
Loin encore d'atteindre son objectif de production de 3500 mégawatts, la Catalogne du Sud affichera en 2011 pas moins de 849 MW d'énergie propre, issue de ses parcs éoliens. Le secteur économique dédié, représenté par l'association EoliCcat, affiche son enthousiasme. 
Malgré d'adversité économique, la généralisation de l'énergie éolienne avance à bon rythme en Catalogne du sud, selon l'Association Éolienne de Catalogne "EolicCat". Dans la région de l'Alt Empordà, voisine du Roussillon, plusieurs fermes éoliennes, dont les projets sont validées, attendent d'être réalisées au Col de Panissars, situé entre Le Perthus et La Jonquera, ainsi qu'à Biure d'Empordà, dans la commune de Capmany, tout comme à Portbou et à Colera, sur la partie côtière. Au-delà, la Catalogne du Sud peut espérer produire cette année 849 MW d'énergie éolienne, après une croissance de sa capacité de 195,13 MW en 2010, grâce à la mise en route de 6 nouveaux parcs. Ce vendredi, après avoir annoncé que l'objectif de 3500 MW fixé par les autorités catalanes et espagnoles est encore loin, EolicCat a salué la hausse de cette production. En ce début d'année, 31 centrales éoliennes fonctionnent en Catalogne, pour un total de 626 appareils, qui permettent d'alimenter directement le réseau électrique ordinaire. L'année dernière, 6 nouveaux parcs ont été branchés, partiellement ou intégralement, notamment dans les régions du Sud et de l'Ouest, dont la Terra Alta, le Segrià et le Priorat. Dans leur ensemble, ces parcs ont exigé un investissement total de 275 millions d'euros, assorti d'un retour sur investissement de 950.000 euros annuels pour le territoire. L'association, qui regroupe des chefs d'entreprise engagées dans l'éolien, s'est félicité par la voix de son président, Ramon Carbonell, des avancées sud-catalanes dans le domaine éolien, fondées sur les "grands avantages, visibles et invisibles", offerts par les centrales "à la société et au territoire". Selon EolicCat, l'énergie électrique sud-satalane produite par les vents permet d'éviter l'émission de 700.000 tonnes de dioxyde de carbone par an.